Accueil Precedente Table “Documents" Pieges Pieges Moteur recherche


DECLINAISON DES ADJECTIFS (suite)


II  Adjectif précédé d'aucun déterminant
(pas d'article ...)



Mas.

   Fém.

   Neutre

   Pluriel
N guter Kuchen

gute Torte

gutes Bier

gute Kuchen
guten Kuchen

gute Torte

gutes Bier

gute Kuchen
gutem Kuchen

guter Torte

gutem Bier

guten Kuchen

Le  génitif 

est d'un

emploi


rare


Remarque:
Les terminaisons sont celles de l'article défini qu'il y aurait au même genre et cas.
Ex : guter Kuchen donc terminaison "er" à cause de "der Kuchen"



III  Adjectif précédé de ein




Masc

  
Fém

  
Neutre

   Pluriel
N ein guter Kuchen

eine gute Torte

ein gutes Bier

Voir
einen guten Kuchen

eine gute Torte

ein gutes Bier


einem  guten Kuchen

einer guten Torte

einem guten Bier

remarque
eines guten Kuchens

einer guten Torte

eines guten Biers


  
Remarque: Au type III, le pluriel se répartit ainsi :
1)  ein n'existe pas au pluriel d'où → type II (adj sans déterminant voir plus haut)
Ex : ein guter Kuchen  → pluriel  gute Kuchen (type II)
2)  kein, mein, dein... etc existent au pluriel  d'où → type I      Déclinaison adjectif avec der
Ex : mein guter Kuchen  → pluriel  meine guten Kuchen (type I)



Remarque générale sur la déclinaison de l'adjectif
L'allemand est une langue qui a besoin de distinguer les cas.
On écrit par exemple "der gute Kuchen" parce que "e" (gute) est une terminaison "passe-partout" et le cas est bien marqué par "der" mais on écrit "guter Kuchen" avec une terminaison typée (ici "er") parce que c'est elle, et elle seule, qui indique le cas en l'absence de déterminant.
La phonologie (et non la phonétique) nous apprend que dans son évolution une langue s'efforce de rester claire et d'éviter les ambiguités. Un beau sujet pour le français "cool" de nos jours!