Accueil Precedente Table “Documents" Pieges Pieges Moteur recherche


PETIT HISTORIQUE DE LA LANGUE ALLEMANDE


Domaine linguistique de l'allemand


La langue allemande est parlée en Europe par environ 100 milions d'habitants (la plus parlée en UE). Langue officielle en Allemagne, Autriche, Suisse (avec français, italien, romanche), Belgique (avec fraçais, néerlandais), Luxembourg, Liechtenstein.
Elle est comprise également, voire parlée, dans certains groupements aux frontières ouest et est de l'Allemagne (France, Pologne), aux Etats Unis et en Amérique du Sud (Chili, Argentine, Brésil ...).
En France, l'alsacien, encore beaucoup parlé, est un dialecte d'origine germanique (groupe "alémanique").


Origine


La langue allemande est une langue d'origine dite indo-européenne. On pense, à la suite de déductions d'ordre linguistique, qu'environ 4000 ans avant JC existait un ensemble de langues ayant des caractères communs appelé indo-européen (en allemand : Indogermanisch). La langue allemande a donc quelques ressemblances avec les autres langues ayant la même origine : le latin, le grec, le français, l'italien .., le russe ...

Carte des langues indo-européennes (provenance Internet):






Schéma de parenté des langues indo-européennes



Langues indo-européennes

Remarque à propos du schéma : seules quelques langues sont représentées.

Les ressemblances ...

... peuvent paraître lointaines. Cependant le mot "mater" (mère) en latin a donné "mère" en français, "madre" en espagnol, "mãe" en portugais et a pour correspondant "Mutter" en allemand, "mother" en anglais.
Historiquement, bien avant JC, une première transformation a diversifié les groupes latin, grec, langues germaniques, langues slaves etc.
Pour les langues germaniques, une seconde transformation (début du Moyen Age) a séparé, celles du sud de celles du nord. La langue qui a donné l'allemand actuel fait partie du groupe sud. Le hollandais (flamand), par exemple, fait partie du groupe nord.

D'autre part, l'anglais actuel est issu de la rencontre de deux groupes de langues :

- Le fond linguistique ancien (Haut Moyen Age) de l'anglais est une langue germanique du nord
- le français (langue d'oïl du Moyen Age) est venu se greffer dessus.
Exemple de mots après la 2e transformation des langues germaniques : Le mot allemand "Stein" (pierre) prononcé chtein en allemand standard (sud) , mais prononcé stein en allemand du nord, ce qui a donné en anglais "stone".
Le mot néerlandais "dochter" (fille) angl "daughter" all du sud (all standard) "Tochter"
Voir éventuellement aussi : Evolution d'une langue.

La structure de la phrase allemande ...


... provient essentiellement du latin classique, encore employé dans les documents écrits au XVI e siècle. A cette époque un prêtre réformateur, Luther, a beaucoup oeuvré pour le développement et l'emploi de la langue allemande.
Eventuellement voir un fragment de texte de 1594 (Bible traduite en allemand) ( Texte gothique),

Evolution de l'allemand moderne


Vers 1900, les mots qui commençaient par "th" ont perdu le "h". Ainsi "rot" (= rouge) s'écrivait autrefois "roth", d'où, par exemple, certains noms de famille (Rothschild) gardant encore l'ancienne orthographe.
L'écriture gothique ( Texte gothique), appellée "Fraktur" en allemand, a été supprimée sous Hitler en 1941.
En 1996 une réforme orthographique concerne entre autre le ß, qui est remplacé maintenant par "ss" dans presque tous les cas. Par exemple "Fluß" (fleuve) doit s'écrire maintenant "Fluss", la conjonction "daß" s'écrit "dass". En simplifiant quelque peu on peut dire que "ß" ne se trouve plus qu'après une voyelle longue (par exemple der Fuß = le pied) . Autres détails sur cette lettre "ß". Cependant malgré une opposition minoritaire, les noms conservent leur majuscule initiale.
Voir à ce propos l'article très complet de Wikipedia http://de.wikipedia.org/wiki/ß